Contes et légendes du Pays des Mille Étangs

Contes et légendes du Pays des Mille Étangs

Recueils de contes et légendes de la Brenne

paru en 2007 chez Royer, dans la collection contothèque

Tout public

Moitié-de-Jau, le Grand Bissexte, la Cocadrille, le Cheval-Malet, la magnifique légende du Bâtard des mines… Le Pays des Mille Étangs immortalisé par ses légendes historiques où apparaissent le roi Dagobert, les seigneurs des châteaux de Lancosme et du Bouchet, sans oublier la fontaine de Saint Sulpice…

Mais pourquoi ces contes et légendes ?

La Brenne, Pays des Mille Étangs, paradis des ornithologues, pays de brumes et d’eaux propice aux légendes et aux mystères. J’avais depuis longtemps jeté sur le papier l’histoire tragique du Bâtard des Mines, qui me fascinait. Mais cette légende solitaire ne trouvait pas d’éditeur intéressé. C’est alors que m’est venue l’idée d’écrire un recueil de quelques contes et légendes de « mon » pays, choisis parmi mes préférés, et remodelés à ma façon, puisque chaque conteur se doit de trouver son style. Je me suis souvenue du « Moitié-de-Jau » que contait avec un ton railleur et des mots savoureux mon arrière-grand-père à la toute petite fille blottie sur ses genoux que j’étais alors. Et de deux. Les autres se sont présentées ensuite, en file indienne. Difficile de trier, de choisir. “Pourquoi elle et pas moi ?” me reprochaient certaines histoires. Parce que j’ai la flemme d’écrire mille pages. Un point, c’est tout.

photos de Bernadette Wiszniewski

L'aventure de l'édition

 

C’est sur la recommandation de l’ami Gérard Coulon, à qui j’avais fait lire mon gros bébé, que j’ai envoyé le manuscrit par voie postale à Mr Royer, éditeur de son état. « Ça, c’est un manuscrit pour lui », affirmait-il.

J’ai posté le manuscrit le vendredi, et le mardi suivant, Mr Royer en personne me téléphonait pour me dire qu’il tenait à publier mon œuvre.

« Gérard Coulon m’avait prévenu que j’allais recevoir un manuscrit à lire absolument. Ce que j’ai fait durant le week-end. Franchement, je ne m’attendais pas à une écriture d’une telle qualité… »

Ouh là là ! J’en ai rougi jusqu’aux deux oreilles. C’était bien la première fois qu’un éditeur me répondait aussi rapidement.

Par contre, la suite n’a pas été aussi diligente : trois ans entre la signature du contrat et la parution du livre !!!

Pauvre Mr Royer… Mes contes et légendes auront été son dernier livre paru. (Ou avant-dernier, peut-être ?) Un cancer l’a emporté tout de suite après.

Mr Royer m’avait dit se trouver très intéressé par une étude au sujet des jeteurs et leveurs de sorts dans le Berry. Si ça m’intéressait d’enquêter sur ce thème ? Et comment ! Je m’étais mise au labeur avec ardeur. Passionnant. Mr Royer est mort avant la fin de mes recherches, mais je n’aurai pas œuvré en vain, puisqu’un autre éditeur s’est intéressé à ces « Sortilèges au Pays des Mille Étangs » Mais ceci est une autre histoire…

Après le décès de Mr Royer, son épouse, en me rendant les droits, m’a demandé ce que je désirai faire : soit elle mettait tous les livres en stock au pilon, soit je lui rachetai le stock à prix coûtant. Mettre mes livres au pilons ? jamais de la vie ! Comme la conteuse Corinne Duchêne se trouvait dans la même situation que moi avec ses “contes et légendes du Berry”, nous sommes montées ensemble à Paris pour récupérer nos cartons.

Invraisemblable stock ! Mr Royer louait trois garages dans lesquels il entassait depuis ses débuts dans l’édition tous les livres qu’il publiait, dans de gros cartons empilés les uns sur les autres. Apparemment, il n’était pas du tout adepte du pilon, ce brave homme. Mme Royer se demandait comment elle allait pouvoir contacter certains auteurs publiés trente ans plus tôt, et dont les invendus se prélassaient encore au fond du garage.

J’ai vendu pratiquement tous les exemplaires par l’intermédiaire du Parc Naturel Régional de la Brenne. Il ne m’en reste plus qu’une petite dizaine que je conserve pour le cas où…

Contes et légendes du Pays des Mille Étangs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut